Liens d'accessibilité

CAN 2015 : le président de la Fédération tunisienne suspendu


L'arbitre mauricien Rajindraparsad Seechurn protégé par les forces de l'ordre.

L'arbitre mauricien Rajindraparsad Seechurn protégé par les forces de l'ordre.

Wadie Jary a été suspendu de toutes activités liées à la Confédération africaine, cette dernière donnant vendredi à la FTF jusqu'au 31 mars 2015 pour présenter des excuses sous peine de disqualification de la CAN-2017.

La Tunisie avait été éliminée en quarts de finale de la CAN-2015 sur un penalty inexistant en faveur du pays-hôte, la Guinée-équatoriale. Cette rencontre avait suscité la colère du camp tunisien et notamment du président de la Fédération tunisienne, Wadie Jary.

La Confédération africaine suspend M. Jary "jusqu'à ce qu'une lettre d'excuses soit présentée ou que des preuves irréfutables et tangibles soient présentées afin d'étayer les propos faisant état de partialité de la CAF et de la volonté de nuire à la sélection tunisienne".

Par ailleurs, la CAF laisse à la FTF "jusqu'au 31 mars 2015 pour se conformer aux recommandations du jury disciplinaire (c'est-à-dire là encore présenter des excuses ou des preuves de partialité de la CAF)", "faute de quoi" la Confédération africaine "disqualifiera l'équipe nationale de la Tunisie de la prochaine édition de la Coupe d'Afrique des nations en 2017".

L'arbitre fautif de ce match, Seechurn Rajindrapasard avait lui été suspendu six mois par la CAF.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG