Liens d'accessibilité

CAN 2015 : la CAF suspend l'arbitre du match Guinée équatoriale - Tunisie


L'arbitre mauricien Rajindraparsad Seechurn protégé par les forces de l'ordre

L'arbitre mauricien Rajindraparsad Seechurn protégé par les forces de l'ordre

La Confédération africaine suspend pour six mois Seechurn Rajindrapasard. La CAF demande aussi d’évaluer les dégâts laissés par les Tunisiens après le match dans les vestiaires.

La réaction de la CAF n'a pas tardé

Suite aux incidents et à la polémique lors du match Guinée équatoriale - Tunisie, l'instance dirigeante du football africain a décidé de taper du poing sur la table

Lors de sa réunion exceptionnelle tenue au siège de la CAF à Bata, la commission des arbitres de la CAF a noté "avec regret la très faible performance de cet arbitre durant la rencontre, dont notamment une incapacité inadmissible à maintenir le calme et sévir correctement afin de garantir le contrôle des acteurs du match en question."

Cette commission donc a décidé de mettre fin à la mission de l’arbitre Seechurn Rajindrapasard pour la CAN 2015 ; de le suspendre pour une durée de six mois pour mauvaise performance et de le retirer de la liste d’Elite A des arbitres de la CAF.

Amende pour la Tunisie

Lors d'une autre réunion tenue au siège de la CAF, le jury disciplinaire a examiné tous les incidents et les rapports des différents officiels relatifs au match Tunisie - Guinée équatoriale

La CAF note que de "nombreux incidents ont émaillé la rencontre, dont notamment un envahissement du terrain par des supporters, l’attitude agressive de certains supporters dans les tribunes, l’envahissement du terrain après le coup de sifflet final des joueurs et remplaçants de l’équipe tunisienne - insultant l’arbitre de la rencontre et essayant de l’agresser physiquement - , du comportement regrettable du Président de la Fédération Tunisienne de Football M. Wadie Jary, entrant sur l’aire de jeu et critiquant vivement l’arbitre ainsi que la CAF; et d’actes de vandalisme de certains joueurs Tunisiens cassant une porte dans la zone des vestiaires ainsi qu’un réfrigérateur."

En conséquence, la CAF demande à la partie équato-guinéenne d’estimer le coût de réparation des dégâts causés par la partie Tunisienne au stade de Bata et la CAF communiquera ce montant à la Fédération Tunisienne afin de le couvrir.

La fédération tunisienne écope aussi d’une amende de 50.000 dollars pour le « comportement insolent, agressif et inacceptable des joueurs de l’Equipe Nationale de Tunisie ainsi que des officiels Tunisiens lors du match ».

La CAF menace la Tunisie de ne pas participer à la CAN 2017 si les Aigles de Carthage ne présentent pas leurs excuses

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG