Liens d'accessibilité

CAN 2015 : l'heure de vérité ce dimanche pour les Ivoiriens et les Ghanéens


Un supporter ghanéen

Un supporter ghanéen

Les deux grands favoris de la compétition pourront enfin s’affronter et montrer au monde le meilleur du football africain.

La rencontre de ce dimanche n'est pas le premier match du Ghana et de la Cote d’ivoire en finale.

Le 26 Janvier 1992, ces deux géants du football africain avait disputé l’une des plus belles rencontre de l’histoire de la CAN.

À cette époque, les deux équipes s’étaient séparées sur une victoire de la Côte d’ivoire aux tirs au but (11-10).

Vingt-trois ans plus tard, la rencontre de dimanche a des enjeux énormes pour les deux sélections. Après cinq demi-finales d’affilée, les Black stars arrivent enfin à passer en finale.

Bien que favori lors des éditions précédentes du tournoi, 2015 marque un nouvel élan pour le Ghana. Depuis le début de la compétition, Andre Ayew, le fils d’Abedi Pelé,a prouvé qu'il était un vrai meneur de jeu. Passes décisives ou pressing au milieu, Ayew est présent et efficace dans son jeu. Une victoire pour Ayew pourrait enfin le faire sortir de l'ombre de son père.

Cote ivoirien, Yaya Touré est l’autre leader qui espère ramener la coupe dans son pays. Le milieu de terrain et capitaine peut compter sur Gervinho et Aurier pour tenir l’attaque et la défense. Une victoire pour Touré représente beaucoup plus qu’un trophée. En l'absence de Drogba, c’est aussi l’occasion pour lui de faire taire ses détracteurs et prouver qu'il peut motiver ses coéquipiers

Yaya a connu toutes les défaites des Eléphants entre 2006 et 2012. Une victoire en 2015 pourrait lui permettre d'écrire une nouvelle page du football ivoirien.

Ce dimanche, la finale ne se jouera pas en attaque ou en défense, le vrai duel sera au milieu. Un milieu de terrain ou deux nouveaux leaders du football africains vont s’affronter: Ayew et Touré.

XS
SM
MD
LG