Liens d'accessibilité

Un Camerounais expulsé du Danemark pour avoir trop travaillé


Contrôle d'identité à Copenhague pour empêcher les migrants illégaux d'entrer en Suède, le 4 janvier 2016.

Contrôle d'identité à Copenhague pour empêcher les migrants illégaux d'entrer en Suède, le 4 janvier 2016.

Marius Youbi, qui travaillait à temps partiel comme agent d'entretien pour financer ses études, s'est vu reprocher d'avoir occasionnellement dépassé la durée de 15 h de travail par semaine à laquelle il avait droit.

Le Danemark a expulsé un étudiant vers le Cameroun pour avoir dépassé le nombre d'heures permis pour un travail à temps partiel, a déploré samedi 9 janvier l'université d'Aarhus.

Marius Youbi, 30 ans, qui étudiait l'ingénierie, a dû retourner au Cameroun le 7 janvier, un arrêté lui enjoignant de quitter le Danemark au plus tard le 8 janvier.

Le petit pays scandinave, qui a une des politiques les plus strictes en matière d'immigration, a encore durci ses règles en la matière ces derniers mois pour dissuader les étrangers d'y rechercher une nouvelle vie.

Marius Youbi, qui travaillait à temps partiel comme agent d'entretien pour financer ses études, s'est vu reprocher d'avoir occasionnellement dépassé la durée de 15 heures de travail par semaine à laquelle il avait droit.

L'université a demandé aux services de l'immigration de reconsidérer leur décision, mais en vain, a indiqué à l'AFP son porte-parole, Anders Correll.

"Marius Youbi est l'un de nos meilleurs étudiants", avait souligné le recteur Brian Bech Nielsen dans une lettre adressée en décembre à l'administration, dont l'AFP a reçu une copie.

"Triste et déçu"

Un porte-parole de l'agence danoise pour l'immigration, Jesper Wodschow Larsen, a souligné pour sa part que la décision avait été prise "conformément aux règles en vigueur", dans une déclaration à l'AFP.

Dans une interview à la radio danoise juste avant son départ pour le Cameroun, Marius Youbi s'est dit "triste et déçu".

"Mon travail est gâché : quatre ans et demi sont partis en fumée", a-t-il ajouté. "J'ai construit quelque chose ici au Danemark. J'y ai beaucoup d'amis, de la famille que je laisse derrière moi. C'est difficile de dire au revoir à tant de choses", a-t-il dit.

Marius Youbi a ajouté qu'il gardait cependant l'espoir de pouvoir revenir au Danemark pour reprendre ses études.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG