Liens d'accessibilité

Cameroun: décès de l'écrivain Ferdinand Oyono


Cameroun: décès de l'écrivain Ferdinand Oyono

Cameroun: décès de l'écrivain Ferdinand Oyono

« Il était ambassadeur itinérant rattaché au secrétariat général de la présidence de la République », explique le politologue Manassé Aboya de l’université de Douala qui connaissait bien le défunt.

L’écrivain et homme politique camerounais Ferdinand Oyono n’est plus. Il s’est éteint jeudi, à Yaoundé, à 81 ans. « Il était ambassadeur itinérant rattaché au secrétariat général de la présidence de la République », explique le politologue Manassé Aboya de l’université de Douala qui connaissait bien le défunt. Ferdinand Oyono a été pris d’un malaise à la présidence camerounaise lors d’une cérémonie en l’honneur du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Son roman « le vieux nègre et la médaille » l’avait rendu si célèbre que les Camerounais l’avaient surnommé « le vieux nègre », a rappelé Massané Aboya. Le politologue camerounais souligne qu’au-delà la carrière littéraire d’Oyono, les Camerounais gardent de lui l’image d’un proche du président de la République. « C’était un homme qui n’aimait pas les honneurs, qui n’aimait pas les bains de foule », se souvient Manassé Aboya.

XS
SM
MD
LG