Liens d'accessibilité

Cameroun : le SDF menace d’empêcher la présidentielle de 2011


Le président camerounais Paul Biya

Le président camerounais Paul Biya

Le SDF s’insurge en particulier contre la mise sur pied d’Elections Cameroon (ELECAM), l’organe chargé d’organiser les élections au Cameroun.

Le principal parti d’opposition camerounais, le Social Democratic Front (SDF), menace d’empêcher par tous les moyens, la tenue de la présidentielle 2011, si ses exigences ne sont pas satisfaites. Le SDF s’insurge en particulier contre la mise sur pied d’Elections Cameroon (ELECAM), l’organe chargé d’organiser les élections au Cameroun.

« Nous n’étions déjà pas très d’accord avec la loi instituant ELECAM, mais nous attendions de savoir qui étaient les membres qui allaient constituer ELECAM », a expliqué le vice-président du SDF, Joshua Oshi. Selon M. Oshi, ces membres, « émanent tous, et sans exception, du Rassemblement démocratique du peuple camerounais au pouvoir. »

XS
SM
MD
LG