Liens d'accessibilité

Calais : Hollande salue une évacuation sans "aucun incident" et assure que la France ne tolérera plus de camps


Le président français François Hollande, 27 septembre 2016.

Le président français François Hollande, 27 septembre 2016.

Le président français s'est réjoui samedi que l'évacuation de la "Jungle" de Calais se soit déroulée sans "aucun incident", affirmant que la France ne tolérerait plus sur son sol de camps de migrants qui bafouent les valeurs nationales de solidarité.

"La population française a parfaitement compris ce que nous faisions et il n'y a eu aucun incident ni au départ ni à l'arrivée", a déclaré François Hollande en visite dans un centre d'accueil et d'orientation (CAO) de migrants du centre du pays, au sujet de l'évacuation de l'immense campement dans le nord de la France.

"La France a donné la meilleure des images possibles parce que, face à cette épreuve qui est celle des réfugiés, nous devions être à la hauteur. Nous ne pouvions plus tolérer les camps et nous n'en tolérerons plus", a ajouté le chef de l'Etat français.

La "Jungle" de Calais a été vidée d'une large partie de ses derniers occupants avec le départ vendredi d'une centaine de migrants, en grande majorité mineurs, qui erraient depuis deux jours dans l'immense bidonville.

De lundi à mercredi, quelque 4.500 adultes ont été évacués en car vers des centres disséminés sur l'ensemble du pays et environ 1.500 mineurs ont été relogés dans des structures adaptées. Actant "la fin" de la Jungle, des pelleteuses ont entamé le déblaiement du camp.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG