Liens d'accessibilité

Manchester United et Mourinho veulent éviter l'humilitation


Duel entre Manchester United et Leicester en Premier League, le 24 septembre 2016

Cette fois, ils n'ont plus le choix: si Manchester United et José Mourinho perdent jeudi à Old Trafford (20h05 GMT) contre le Feyenoord Rotterdam, ils seront pratiquement éliminés de l'Europa League. Et humiliés.

En cas de défaite contre le club des Pays-Bas, où les "Red Devils" s'étaient piteusement inclinés à l'aller (1-0), les Mancuniens devront compter sur deux défaites de Fenerbahce pour espérer se qualifier par la petite porte lors de la dernière journée.

"Nous avons besoin de quatre points, il n'y a pas de place pour la défaite", a prévenu Mourinho lors de la conférence de presse d'avant-match.

Après quatre journées, il est temps d'élever son niveau de jeu! Car, tout comme en championnat, où ManU n'a remporté qu'un seul de ses six derniers matches et pointe à la 6e place, le "Special One" et ses joueurs ne sont pour l'instant que 3e du groupe A, avec seulement deux victoires, contre Fenerbahce (4-1) et Lugansk (1-0).

"Les résultats ne sont pas assez bons", a reconnu le Portugais. "L'équipe est heureuse de la façon dont elle joue, de la direction dans laquelle nous allons en terme de structures de jeu, de la dynamique", a-t-il toutefois nuancé.

Incapable pour l'instant de briller, Mourinho a donc demandé du temps avant de redonner du lustre à ManU.

"Le meilleur manager de l'histoire de la Premier League a eu besoin de quelques années avant de connaître ses succès", a-t-il plaidé, faisant référence à Sir Alex Ferguson, le légendaire entraîneur du club.

"Si le meilleur a eu besoin de temps, cela veut dire que les autres ont aussi besoin de ce temps", a-t-il ajouté.

"Le job est aussi difficile que ce à quoi je m'attendais. Je ne m'attendais pas à quelque chose de facile", a continué le manager, qui devrait enregistrer contre les Néerlandais le retour du meneur de jeu Henrikh Mkhitaryan, pour l'instant laissé de côté depuis son arrivée cet été à Old Trafford.

- 'Petit à petit' -

"Je ne suis qu'au début de mon contrat. Je suis au début du processus. Allons-y petit à petit", a demandé "Mou", assurant vouloir rester dans le nord de l'Angleterre au-delà des trois années de contrat qui le lient pour l'instant au club: "Oui, j'aimerais ça. Mais je dois aussi le mériter."

Cela commencera peut-être par éviter une humiliation en Europa League.

Pour Zlatan Ibrahimovic, la qualification est largement à la portée des Red Devils, qui jouent pour l'instant de malchance selon lui.

"Il y a eu quelques matches où nous avons dominé complètement et pas obtenu les résultats que nous méritions", a expliqué la vedette suédoise, dont Mourinho a annoncé la prolongation pour la saison prochaine.

"Oui, on peut dire que l'on a été malchanceux. Surtout dans le dernier match (contre Arsenal 1-1). Nous contrôlions la partie et à la dernière minute, centre et boom (égalisation), a regretté "Ibra". Mais, nous devons faire mieux."

Si, pour l'instant, le public d'Old Trafford a suivi, pas certain qu'il se remette d'une défaite contre le Feyenoord.

AVEC AFP

XS
SM
MD
LG