Liens d'accessibilité

Burundi : un défenseur des droits de l’Homme arrêté et la principale radio indépendante fermée


La police anti-émeute patrouillant à Bujumbura, où des manifestants protestent contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza

La police anti-émeute patrouillant à Bujumbura, où des manifestants protestent contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza

La société civile burundaise a confirmé à la VOA l’arrestation du président de l’Association pour les droits humains, Pierre-Claver Mbonimpa.

Gabriel Rufyiri, le président de l’Olucome, une association de lutte contre la corruption, a affirmé que l’arrestation a eu lieu lundi matin, vers 10 heures.

Monsieur Rufyiri, craignant pour sa sécurité au moment de l’appel, a indiqué à la VOA être visé par un mandat d’arrêt, tout comme Vital Nshimirimana, le président de FORSC, le Forum pour le renforcement de la société civile, et Pacifique Nininahazwe, le président du Focode.

Ces quatre figures de la société civile se sont prononcées contre la candidature du président burundais Pierre Nkurunziza pour un troisième mandat.

Dans le même temps, les autorités burundaises ont ordonné, lundi, la fermeture de la principale radio indépendante du pays, la Radio publique africaine (RPA), a annoncé à l'antenne le chef des programmes de la station, Gilbert Niyonkuru, juste avant de cesser d'émettre.

La RPA, régulièrement accusée de proximité avec l'opposition par le pouvoir, est la radio la plus écoutée du Burundi.

Depuis dimanche, elle ne pouvait déjà plus émettre au-delà de Bujumbura, comme les deux autres principales radios indépendantes du pays, accusées comme elle d'inciter la population "au soulèvement" dans le cadre des manifestations contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.

A la mi-journée lundi, l'antenne de la RPA dans le nord du pays, RPA-Ngozi, radio communautaire qui couvre les régions nord du Burundi, avait aussi été fermée par le gouverneur et le procureur de la province "sur un mandat qui l'accuse de complicité à la participation à un mouvement insurrectionnel", avait annoncé à l'AFP un de ses responsables, Jean-Bosco Ndayiragige.

XS
SM
MD
LG