Liens d'accessibilité

Burundi - Rwanda: escalade de la tension entre les deux pays


Les relations entre le Burundi et le Rwanda se détériorent. Bujumbura a expulsé Désiré Ryaruhirira, Ministre conseiller auprès de l’ambassade du Rwanda dans la capitale burundaise ; une décision confirmée par un officiel rwandais ayant requis l’anonymat, sans toutefois fournir d’explication.

Désiré Nyaruhirira détient également la nationalité burundaise. Selon des sources proches du diplomate, il avait déjà évacué sa famille vers Kigali depuis une semaine à cause de plusieurs menaces de morts reçues. En poste depuis 2003, il aurait mené ces derniers jours, "une vie presque intenable" l’obligeant à être à sa résidence à 16h au plus tard, pour sa sécurité.

Un officiel au sein du gouvernement rwandais joint par VOA Afrique mais qui a requis l’anonymat, a confirmé cette expulsion qu’il a qualifiée de "provocation". Les raisons de la décision de Bujumbura ne sont pas encore connues. Notre source a indiqué que la ministre des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo en mission en Europe rendra publique la position du gouvernement rwandais à son retour à Kigali.

Mais selon d’autres sources à Bujumbura contactées par VOA Afrique, le diplomate rwandais serait accusé "d’espionnage et de soutien aux adversaires" du troisième mandat du président burundais. Il ne reste que deux diplomates rwandais à Bujumbura mais sans famille.

Une autre décision prise ce mardi par le gouvernement du Burundi et qui témoigne de l’escalade de tension avec Kigali, c’est l’expulsion en 48 heures des Rwandais établis dans le nord du Burundi, à Kayanza. Le nombre n’est pas encore connu, mais ceux-ci exerçaient le commerce dans cette région depuis très longtemps selon l’officiel rwandais joint à Kigali.

XS
SM
MD
LG