Liens d'accessibilité

Burundi : le président Nkurunziza réélu


Agé de 45 ans et au pouvoir depuis cinq ans, il était le seul candidat en lice, à la suite du retrait des six candidats d'opposition contestant la large victoire du parti au pouvoir (CNDD-FDD) lors des élections communales du 24 mai.

Le président sortant du Burundi, Pierre Nkurunziza, a été réélu pour un second mandat avec 91,62 % des voix lors de l'élection présidentielle de lundi. Agé de 45 ans et au pouvoir depuis cinq ans, il était le seul candidat en lice à la suite du retrait des six candidats d'opposition, qui conteste la large victoire du parti au pouvoir (CNDD-FDD) lors des élections communales du 24 mai.

Selon les responsables électoraux, le taux de participation avoisinait les 77%. Ces résultats devront être confirmés par la Cour Constitutionnelle dans les prochains jours.

L'opposant Agathon Rwasa (Archives)

L'opposant Agathon Rwasa (Archives)

Pour leur part, les observateurs internationaux disent n’avoir relevé aucun signe important des allégations de fraude.

Dans un message enregistré diffusé par la presse, l’opposant burundais Agathon Rwasa explique avoir quitté Bujumbura il y a une semaine parce que le gouvernement burundais s’apprêtait à l’arrêter sous l’accusation de préparer une nouvelle insurrection.

L’ex-rebelle et chef du parti des FNL dit être ciblé à cause de ses allégations de fraude au sujet des communales du mois dernier.

Les autorités burundaises assurent qu’aucun mandat d’arrêt n’a été dressé contre l’opposant, mais M. Rwasa affirme que Bujumbura a envoyé des agents secrets pour le surveiller en RDC, où certains pensent qu’il se trouverait.

XS
SM
MD
LG