Liens d'accessibilité

Burundi : plusieurs blessés dans l'explosion d'une grenade à Bujumbura


Burundi/Abayobozi b'Afurika

Burundi/Abayobozi b'Afurika

Cette explosion, survenue dans le quartier populaire de Buyenzi, intervient au deuxième jour de la visite d'une délégation de chefs d'Etat africains.

Au moins six personnes ont été blessées, dont une "très grièvement", par l'explosion d'une grenade vendredi dans le quartier populaire de Buyenzi, dans le centre de la capitale Bujumbura, au deuxième jour de la visite d'une délégation de chefs d'Etat africains.

"Des criminels viennent de lancer une grenade sur la 19e avenue de Buyenzi. Elle a fait au moins six blessés, dont un très grièvement", a annoncé à l'AFP le maire de Bujumbura, Freddy Mbonimpa, qui a dénoncé un "acte terroriste lâche".

Des témoins ont assuré à l'AFP que l'explosion a entraîné la fermeture temporaire du marché par la police burundaise et l'arrestation d'une dizaine de jeunes qui se trouvaient dans les environs.

Trois autres grenades avaient explosé dans le quartier voisin de Jabe dans la nuit de jeudi à vendredi sans faire de victime, alors que l'explosion nocturne d'une quatrième, dans celui de Musaga (sud), a fait un blessé, selon la même source administrative.

Les chefs d'Etat africains en visite au Burundi devaient rencontrer vendredi le président Pierre Nkurunziza, après des entretiens la veille avec des représentants de l'opposition puis vendredi avec un ancien chef d'Etat burundais. Tous ont insisté auprès de la délégation de l'UA sur la nécessité d'organiser, à l'étranger, un dialogue incluant toutes les parties à la crise.

Après un début d'année plutôt calme, Bujumbura est confrontée à une recrudescence d'attaques à la grenade, devenues quasi-quotidiennes depuis début février. Le pouvoir et l'opposition se rejettent mutuellement la responsabilité de ces "attaques terroristes", qui ne sont jamais revendiquées.

AFP

XS
SM
MD
LG