Liens d'accessibilité

Burundi : l'ONU, l'UA et l'UE veulent réunir "en urgence" gouvernement et opposition


Des policiers et des soldats burundais, le 8 novembre 2015. (AP Photo)

Des policiers et des soldats burundais, le 8 novembre 2015. (AP Photo)

La réunion d'urgence appelée par l'ONU, l'UE et l'UA devrait lieu à Addis Abeba ou à Kampala, sous la présidence du chef de l'Etat ougandais Yoweri Museveni.

Les Nations unies, l'Union africaine et l'Union européenne ont appelé, jeudi 12 novembre, le gouvernement burundais et des représentants de l'opposition à se rencontrer "d'urgence" pour faire cesser les violences et trouver "une solution politique" à la crise.

"Nous sommes convenus de l'urgence d'organiser une réunion entre le gouvernement burundais et des représentants de l'opposition à Addis Abeba ou à Kampala, sous la présidence du président (ougandais Yoweri) Museveni", ont indiqué trois hauts responsables de l'ONU, de l'UA et de l'UE dans un communiqué commun publié en marge d'un sommet euro-africain à Malte.

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit par ailleurs se réunir à la mi-journée (17 h GMT) pour se pencher sur un texte condamnant les violences et menaçant de sanctions les dirigeants burundais qui incitent à la violence.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG