Liens d'accessibilité

Burundi : Washington condamne l'assassinat du général Adolphe Nshimirimana


Des réfugiés burundais. (Eric Bagiribusa - VOA)

Des réfugiés burundais. (Eric Bagiribusa - VOA)

Dans un communiqué du Département d’Etat, les Etats-Unis appellent les Burundais au calme et à la retenue.

"Nous appelons toutes les parties à renoncer à la violence et à redoubler d’efforts pour engager un dialogue politique transparent, inclusif et global», a déclaré le porte-parole adjoint du département d’Etat, ajoutant que le Burundi devait «aborder les questions essentielles, y compris le respect des droits humains, la liberté de la presse et les autres libertés fondamentales, ainsi que le respect de l'Accord d'Arusha et de ses dispositions relatives au partage du pouvoir."

M. Toner souligne en outre que "la restauration du dialogue est urgente", et que "toutes les parties doivent travailler ensemble à la recherche d'un consensus par la voie pacifique pour le peuple Burundais".

XS
SM
MD
LG