Liens d'accessibilité

Les dirigeants de l'EAC demandent toujours le report de la présidentielle


Pierre Nkurunziza, président du Burundi (AP Photo/Jerome Delay)

Pierre Nkurunziza, président du Burundi (AP Photo/Jerome Delay)

Les dirigeants de la Communauté est-africaine (CEA) ont réitéré leur demande au gouvernement lors du sommet tenu lundi à Nairobi sur la crise burundaise.

Le secrétaire général de l'organisation régionale, Richard Sezibera, a déclaré que le Burundi, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda ont demandé que "l'élection soit reportée au 30 juillet".

Un report pour le 30 juillet pourrait "donner le temps au médiateur (Yoweri Museveni) de conduire un dialogue", a précisé M. Sezobera.

Le dernier calendrier modifié prévoit la présidentielle au Burundi au 15 juillet. Les résultats des législatives sont toujours attendus.

L’opposition a appelé au boycott de ces élections dont les législatives ont été organisées le 1er juin.

La situation au Burundi reste tendue, avec des manifestations contre la candidature du président Pierre Nkurunziza que l’opposition accuse de violer la Constitution qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG