Liens d'accessibilité

Burundi : l’UE suspend sa mission d'observation électorale


Des manifestants opposés à la candidature du président Pierre Nkurunziza font face aux militaires, le 27 mai 2015.

Des manifestants opposés à la candidature du président Pierre Nkurunziza font face aux militaires, le 27 mai 2015.

L'Union européenne (UE) indique dans un communiqué que la situation au Burundi ne permet pas la tenue "d'élections crédibles".

"La Mission d'observation électorale de l'UE au Burundi suspend son déploiement, les conditions en cours ne permettant pas la tenue d'élections crédibles", souligne le communiqué.

L’UE tire la sonnette d’alarme sur l’"atmosphère de peur et d'intimidation généralisée", "exacerbée par des conditions de sécurité extrêmement volatiles".

Des élections législatives et communales sont censées se tenir le 5 juin, avant un scrutin présidentiel le 26 juin.

La France et la Belgique ont récemment suspendu leur aide directe au gouvernement burundais.

Au moins 30 morts ont été enregistrés, selon les ONG burundaises, depuis le début des manifestations opposées à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.

XS
SM
MD
LG