Liens d'accessibilité

Burundi : l’UA appelle à la retenue après l'assassinat d'un membre du parti au pouvoir à Bujumbura


Bujumbura, le 24 juillet 2015 après les élections. (Reuters)

Bujumbura, le 24 juillet 2015 après les élections. (Reuters)

Côme Harerimana, président de la branche du CNDD-FDD dans la région de Kanyosha, a été assassiné mercredi par une foule hostile.

Côme Harerimana se rendait à son bureau à moto lorsqu'une foule hostile lui a lancé des pierres.

Les assaillants l'ont fait descendre de la moto et l'ont abattu.

Dimanche, le responsable de la sécurité du président Pierre Nkurunziza a été tué dans une embuscade, et lundi le militant des droits humains Pierre-Claver Mbonimpa a été blessé par balles.

Dans un communiqué, le porte-parole de la Commission de l'Union Africaine, Jacob Enoh Eben, a fermement condamné ces actes qu’il qualifie de barbares.

«L'UA appelle tous les Burundais à faire preuve de la plus grande retenue, à rester très calme et à ne pas être provoqué par ces actes», a-t-il souligné.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG