Liens d'accessibilité

Burundi : l'ONU a officiellement fermé sa mission politique au Burundi après 20 ans de présence


Le président Pierre Nkurunziza (archives)

Le président Pierre Nkurunziza (archives)

Ce départ intervient malgré des tensions croissantes à quelques mois d'élections générales

Le drapeau de l'ONU a été amené vendredi matin lors d'une cérémonie dans l'enceinte du Bureau des Nations unies au Burundi, en présence du sous-secrétaire général de l'ONU chargé des Affaires politiques, Jeffrey Feltman, et du ministre burundais des relations extérieures, Laurent Kavakure.

Différentes missions onusiennes se sont succédées depuis l'assassinat en 1993 du premier président démocratiquement élu Melchior Ndadaye.

Ce Hutu avait été tué lors d'une tentative de coup d'Etat menée par l'armée alors dominée par la minorité tutsi.

Un évènement qui plonge le Burundi dans une guerre civile jusqu’en 2006.

Jusqu'à 5500 Casques bleus ont été présents dans le pays au plus fort de la crise.

La fermeture du Bnub, réclamée par les autorités burundaises, a été critiquée par la société civile et l'opposition en raison de l'approche d'élections générales cruciales au Burundi l’année prochaine.

La communauté internationale s’inquiète depuis plusieurs mois des tensions croissantes au Burundi.

XS
SM
MD
LG