Liens d'accessibilité

Burundi : heurts lors d’une manifestation de l’opposition contre un 3e mandat de Nkurunziza


Des manifestants dispersés à coup de gaz lacrymogène par la police au cours d’une manifestation contre un 3e mandat du président Pierre Nkurunziza, vendredi 17 avril 2015.

Des manifestants dispersés à coup de gaz lacrymogène par la police au cours d’une manifestation contre un 3e mandat du président Pierre Nkurunziza, vendredi 17 avril 2015.

Au moins deux policiers ont été blessés et une dizaine de manifestants arrêtés à Bujumbura lors de heurts entre la police et des manifestants.

Environ un millier de militants d'opposition ont tenté de se rassembler dans le centre de Bujumbura. Pour le directeur-adjoint de la police Godefroid Bizimana, ces opposants n’avaient aucune autorisation. La police anti-émeute donc a usé de grenades lacrymogènes et de canons à eau. Les manifestants ont répondu par des jets de pierres, entrainant une paralysie dans le centre-ville.

Cinq partis d'opposition et des dissidents du parti au pouvoir, ont lancé mercredi une campagne pour empêcher le président sortant Pierre Nkurunziza de se représenter. M.Nkurunziza n’a pas dit clairement ses intentions mais un congrès de son parti, le Cndd-FDD, est prévu d'ici fin avril pour désigner son candidat à la présidentielle.

Selon le HCR, rien que ces deux dernières semaines, plus de 8.000 Burundais ont fui le pays à cause de la montée de tension avant les législatives en mai et l’élection présidentielle en juin prochain.

XS
SM
MD
LG