Liens d'accessibilité

Burundi : cinq assaillants tués lors de l'attaque d’un groupe armé


Des militaires burundais déployés dans un centre de vote

Des militaires burundais déployés dans un centre de vote

Des sources policières indiquent qu’un groupe armé qui a affronté mercredi la police a été neutralisé et cinq assaillants tués, alors qu'on attend les résultats des législatives du 29 juin.

Un policier a également été tué, selon les mêmes sources.

Des combats se sont déroulés dans le quartier de Cibitoke, un des fiefs de la contestation contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.

Plusieurs blessés ont été enregistrés dont des policiers et des civiles, selon les habitants du quartier.

Ces affrontements ont ensanglanté la célébration de l’indépendance pour laquelle un défilé militaire et civil ont eu lieu dans un stade du centre de la capitale, sous très haute sécurité.

Le président Nkurunziza y a assisté dans une tribune encadrée par des vitres pare-balles. Tous les invités étaient fouillés.

M. Nkurunziza est candidat à la présidentielle prévue pour le 15 juillet alors que l’opposition, qui boycotte les élections, l’accuse de violer la Constitution qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels.

La candidature de Nkurunziza a provoqué des manifestations violentes dans le pays, avec des dizaines de morts et plus d’une centaine de Burundais qui ont fui vers les pays limitrophes

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG