Liens d'accessibilité

Burundi : assassinat samedi du colonel Jean Bikomagu, ex-chef d’état-major


La police burundaise lors des funerailles de l'opposant Emmanuel Ndere, assassiné le 21 juillet 2015, Bujumbura 22 juillet 2015. (AP Photo/Jerome Delay)

La police burundaise lors des funerailles de l'opposant Emmanuel Ndere, assassiné le 21 juillet 2015, Bujumbura 22 juillet 2015. (AP Photo/Jerome Delay)

Le colonel Bikomagu était une figure des ex-Forces armées burundaises (FAB) pendant la guerre civile entre l'armée dominée par la minorité tutsi et des rébellions hutu.

Un ex-colonel de l'armée burundaise, chef d'état-major pendant la guerre civile (1993-2006), a été assassiné samedi à Bujumbura.

Le colonel Jean Bikomagu a été tué à la mi-journée par des inconnus alors qu'il rentrait à son domicile dans le quartier de Kabondo (sud).

Les assaillants ont ouvert le feu sur sa voiture, devant le portail de la maison. Sa fille a été grièvement blessée. Les assaillants ont pris la fuite, selon la même source.

Le colonel Bikomagu était une figure des ex-Forces armées burundaises (FAB) pendant la guerre civile entre l'armée dominée par la minorité tutsi et des rébellions hutu.

Sa mort intervient une douzaine de jours après l'assassinat d'un cacique du régime et homme fort de l'appareil sécuritaire, le général Adolphe Nshimirimana. (Avec AFP).

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG