Liens d'accessibilité

Burundi : Patrick Faye fait appel


Burundi : Patrick Faye fait appel

Burundi : Patrick Faye fait appel

Ce Français avait été condamné à vingt-cinq ans de prison pour viols, notamment sur mineures. Sur la VOA, son avocat dénonce un « montage ».

« Dans notre droit, l’appel est suspensif des effets de jugement. C’est une très bonne chose pour Faye », insiste son avocat.

Me Fabien Segatwa précise à la Voix de l’Amérique que « l’appel va redresser les erreurs des premiers juges. Il y a eu des erreurs de procédure et de droit et il y en a eu beaucoup dans ce dossier ».

Patrice Faye, qui a toujours clamé son innocence, a été condamne en première instance en juin 2011 pour viols des filles, notamment mineures, qui fréquentaient l’école qu'il a créée en faveur de jeunes en difficulté.

« Il est victime d’une injustice. L’audience s’est déroulée dans une langue qu’il ne comprend pas. Nous espérons que le dossier en appel sera étudié en français, une langue comprise par l’accusé, les juges et le procureur. L’autre entorse, lors du premier procès, c’est qu’on n’a pas entendu les témoins de Faye. L’audience n’avait duré que cinq heures, trop peu pour se faire une idée et condamner quelqu’un à vingt-cinq ans», estime Me Segatwa.

XS
SM
MD
LG