Liens d'accessibilité

Burkina : tirs d'armes lourdes sur la base où sont retranchés des ex-putschistes


Des éléments du RSP

Des éléments du RSP

Les habitants parlaient des tirs à l'arme lourde autour du palais présidentiel dans l'après-midi. Ces tirs auraient duré une demi-heure

Le général Gilbert Diendéré demande ce mardi soir sur VOA Afrique à ses troupes de déposer ses troupes. La situation restait confuse dans l'après-midi. Mais certaines personnes rapportent que des lance-roquettes ont été utilisées pendant une brève periode, une demi-heure environ, mardi après-midi.

Tôt mardi, la caserne de Kossyam où des éléments du Régiment de sécurité présidentielle, unité qui a fait le putsch manqué une semaine plus tôt, se sont enfermés, était encerclée par les hommes du reste de l'armée.

Le désarmement de la garde présidentielle décidé par le gouvernement après l'échec du coup d'Etat a été interrompu.

Les éléments du RSP exigent des garanties. Des dizaines d'éléments des putschistes se sont rendus selon l'Etat-major. Mais le Général Gilbert Diendéré et un nombre indéterminé de soldats seraient dans le camp.

L'aéroport de Ouagadougougou a été fermé et la population priée de rester chez elle.

XS
SM
MD
LG