Liens d'accessibilité

Burkina : Blaise Compaoré réélu sans difficulté


A man cast his ballot during Burkina Faso elections at Ouagadougou, Burkina Faso, Sunday, Nov. 21, 2010.

A man cast his ballot during Burkina Faso elections at Ouagadougou, Burkina Faso, Sunday, Nov. 21, 2010.

Quatre candidats sur sept contestent l'élection de M. Blaise Compaoré, proclamée jeudi par la Commission nationale électorale indépendante.

Au Burkina Faso, les résultats de l’élection présidentielle viennent de tomber et sans surprise Blaise Compaoré est réélu pour un nouveau mandat de cinq ans. Le président sortant recueille plus de 80% des suffrages. Quatre candidats de l’opposition ont rejeté ces résultats avant même leur publication dénonçant des fraudes.

Les quatre candidats qui avaient introduit devant le Tribunal administratif de Ouagadougou un recours en appréciation de la légalité de la carte d’électeur qui a servi au scrutin du 21 novembre, ont eu gain de cause. Le Tribunal administratif qui a examiné ce recours a déclaré la carte d’électeur illégale, c’est-à-dire non conforme à l’article 53 du Code électoral qui précise les informations essentielles devant être portées sur celle-ci. Le Tribunal, sur la base de la pièce fournie par le collectif des candidats, estime que toutes les cartes d’électeur ne portant pas la mention du lieu et de la date de naissance de l’électeur sont illégales. Les observateurs africains n’ont pourtant relevé aucun problème majeur lors du scrutin du dimanche 21 novembre.

A lire aussi

XS
SM
MD
LG