Liens d'accessibilité

Burkina Faso : "L’abstention n’a pas sanctionné le pouvoir en place"


Roch Marc Kabore, 29 decembre 2015

Roch Marc Kabore, 29 decembre 2015

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès(MPP), le parti au pouvoir conforte sa position à l'issue des municipales du 22 mai.

Au Burkina Faso, la CENI, la commission électorale nationale indépendante a publié mercredi soir les résultats du scrutin du 22 mai dernier. Premier constat, le Mouvement du Peuple pour le Progrès(MPP), le parti au pouvoir conforte sa position.

On note un bon retour du Congrès pour la Démocratie et le Progrès CDP de Blaise Compaoré.Newton Ahmed Barry, directeur du journal L’Evènement, joint par VOA Afrique, note que le parti de Blaise Compaoré, le CDP "se maintient très bien au-delà de ce qu’on aurait pu croire."

Mais c’est surtout le taux de participation qui semble faire grincer les dents.

Il explique que l’abstention est semblable à celle des municipales de 2006.

"Il y a eu beaucoup d’abstention. Sauf que l’abstention n’a pas sanctionné le pouvoir en place », explique cet analyste sur VOA Afrique.

XS
SM
MD
LG