Liens d'accessibilité

Burkina : Kafando reçoit Zida après dix jours de crise


Michel Kafando

Michel Kafando

Le président Michel Kafando s'est entretenu mercredi avec son Premier ministre Isaac Zida alors que des rumeurs faisaient état de tensions entre les deux hommes forts du Burkina Faso, en crise politique depuis dix jours, a-t-on appris de sources concordantes.

La nation se divise autour du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) : ce corps d'élite, qui fut le bras armé de l'ex-président Blaise Compaoré - chassé par la rue en octobre après 27 ans de règne - exige le limogeage du lieutenant-colonel Zida, qui est pourtant son numéro deux.

M. Kafando a souhaité "échanger" avec M. Zida sur "les concertations entamées depuis la semaine dernière afin de trouver une solution à la situation nationale", a déclaré à l'AFP un proche du président.

La rencontre a été confirmée par un collaborateur d'Isaac Zida qui assure ne pas avoir eu d'informations "sur la teneur des discussions".

Le Premier ministre a démenti lundi avoir démissionné, quand des rumeurs affirmaient la veille que le président avait exigé son départ. Il a lancé mardi devant un millier de sympathisants qu'il tiendrait "ferme" à son poste, à son retour d'un voyage officiel en Côte d'Ivoire.

Mais le fait qu'il a quitté précipitamment le Conseil des ministres mercredi a ravivé les rumeurs le concernant.

Le gouvernement burkinabè a affirmé qu'un complot contre M. Zida fomenté par des membres du RSP avait été déjoué le 28 juin.

Mais des officiers du régiment controversé accusent le chef du gouvernement d'avoir monté "un faux complot contre sa personne afin de créer des troubles et de se maintenir au pouvoir".

Les chefs militaires burkinabè ont de leur côté demandé vendredi au président Michel Kafando, qui tente de jouer les médiateurs, de former un gouvernement composé de civils pour mettre fin à cette nouvelle crise.

Les autorités de transition, mises en place après la chute de Blaise Compaoré, devront rendre les rênes du pays au nouvel exécutif issu de la présidentielle d'octobre.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG