Liens d'accessibilité

Burkina : hommage aux victimes du putsch manqué


Manifestants place de la Révolution, à Ouagadougou le 21 septembre 2015. (AP Photo/Theo Renaut)

Manifestants place de la Révolution, à Ouagadougou le 21 septembre 2015. (AP Photo/Theo Renaut)

Le président de la transition, restauré dans ses fonctions, a pris part à la cérémonie d’hommages rendus aux victimes du putsch manqué du 17 septembre à Ouagadougou.

Un service religieux œcuménique a été organisé autour de 10 cercueils recouverts du drapeau burkinabè, exposés sur l'emblématique place de la Nation, rebaptisée place de la Révolution depuis la chute du président Blaise Compaoré après 27 ans au pouvoir en octobre 2014.

Entre 2.000 et 3.000 personnes ont assisté à ces obsèques nationales, selon l'AFP.

Trois corps avaient déjà été inhumés par les parents et le quatrième corps, celui d'un soldat du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), l'unité putschiste, tué par les forces loyalistes près de Ouagadougou "sera enterré plus tard lors d'une cérémonie militaire", selon une source au sein de l'armée.

Le ministre de l'Administration territoriale, Issouf Ouattara a salué la mémoire, au nom du gouvernement, des "valeureux fils et filles tombés sur le terrain de bataille pour que notre pays retrouve la liberté, la dignité, la paix et la démocratie".

Un deuil national de trois jours a d'ailleurs été décrété en hommage aux victimes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG