Liens d'accessibilité

Burkina Faso: recomposition du paysage politique


Burkina Faso incumbent President Blaise Compaore signs a document after casting his ballot at a polling station during legislative and municipal elections, in Ouagadougou, December 2, 2012.

Burkina Faso incumbent President Blaise Compaore signs a document after casting his ballot at a polling station during legislative and municipal elections, in Ouagadougou, December 2, 2012.

Les partis sankaristes qui constituaient une force importante au sein de l'opposion semblent être les grands perdants.

Le CDP, le parti au pouvoir et ses partis alliés ont remporté la majorité à l’issue des élections législatives du 2 décembre dernier..

Le camp présidentiel totalise au moins 81 sièges sur les 127 à pourvoir dans la nouvelle Assemblée.

L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) qui a remporté 19 sièges devient la principale force de l’opposition du pays.

Les partis sankaristes qui constituaient une force importante au sein de l'opposion semblent etre les grands perdants avec moins de 5 députés à la future assemblée nationale.


L’un des partis alliés de la mouvance présidentielle et qui est arrivé à la 3ème place sur le plan national avec 18 députés, est l’ADF/RDA. Ce parti va-t-il rester dans la mouvance présidentielle ?

Bagassi Koura a joint à Ouagadougou Zacharia Tiemtoré, il était le Directeur de campagne de l’ADF/RDA.

XS
SM
MD
LG