Liens d'accessibilité

Burkina Faso : mobilisation de la population pour barrer la route au coup de force du RSP


Une foule manifeste sur la place de la Révolution à Ouagadougou, Burkina Faso,28 ocobre 2014.

Une foule manifeste sur la place de la Révolution à Ouagadougou, Burkina Faso,28 ocobre 2014.

Les députés de la transition et le Balai citoyen, regroupement de la société qui a joué un rôle prépondérant dans la révolution à l’origine de la chute de Blaise Compaoré en octobre 2014, se disent indignés du coup de force du Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

Joints par VOA Afrique, aussi bien le député Alexandre Sankara que Guy Hervé Kam du Balai citoyen affirment que le peuple burkinabè est mobilisé contre ce qu’ils appellent déjà "tentative de coup d’Etat".

" Ce qui se passe est regrettable. Cette quatrième forfaiture du RSP ne passera pas. Nous la condamnons avec la dernière énergie. Nous avons déjà appelé le peuple à se mobiliser pour barrer la route au coup de force. Une tentative de coup d’état, une tentative de confiscation du pouvoir ne passeront pas aux yeux du peuple burkinabè ou aux yeux du Conseil national de la transition (NDLR - le parlement de la transition)", soutient le député Alexandre.

Pour lui, il s’agit bien d’une tentative coup d’Etat car " des militaires du RSP censés protéger les institutions de la république ont pris en otage le président, le Premier ministre et des membres du gouvernement ". Cela, même si les insurgés ne se sont emparés ni de l’aéroport ni de la radio-télévision d’Etat.

Guy Hervé Kam du Balai citoyen affirme aussi qu’une foule s’assemble déjà sur la place de la Révolution, lieu d’où est partie la série de manifestions qui ont conduit à la chute de Compaoré en octobre 2014.

" Le peuple est obligé de se lever… contre cette énième tentative de le prendre en otage, pour mettre fin et régler définitivement cette question (du RSP) ", affirme M. Kam.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG