Liens d'accessibilité

Burkina Faso : les avocats s’inquiètent de la lenteur des autorités à rouvrir les dossiers Zongo et Sanakra


Thomas Sankara

Thomas Sankara

Les avocats s’inquiètent que les dossiers Norbert Zongo et Thomas Sankara ne sont toujours pas rouverts après de multiples promesses des autorités de la transition.

Le président de la transition, Michel Kafando et son Premier ministre, le lieut-col Isaac Zida, désignés par consensus pour diriger le Burkina Faso après la chute de l’ex président Blaise Compaoré, ont en effet promis à maintes reprises que les dossiers sur l’assassinat du journaliste et éditeur de l'hebdomadaire L'Indépendant, Norbert Zongo, et sur l'assassinat de l’ancien président et ancien compagnon de lutte de Compaoré, Thomas Sankara, seraient rouverts dans un bref délai.

Malgré ces promesses, ces dossiers n’ont toujours pas encore été rouverts.

Et récemment, le Président Kafando reprochait même à la famille Sankara de ne pas faire assez pour faciliter la tâche de la justice.

Me Prospère Farama, l’un des avocats qui défend les dossiers Zongo et Sankara, a fait part à la VOA de ses complaintes.

XS
SM
MD
LG