Liens d'accessibilité

Burkina Faso : Le lieutenant-colonel Yacou Zida ordonne la fermeture des frontières et décrète un couvre-feu


Le chef de l’armée burkinabé, Honoré Traoré, a déclaré vendredi 31 octobre qu’il prenait le pouvoir après la démission de Compaoré et promettait de conduire la transition jusqu’aux élections

Le chef de l’armée burkinabé, Honoré Traoré, a déclaré vendredi 31 octobre qu’il prenait le pouvoir après la démission de Compaoré et promettait de conduire la transition jusqu’aux élections

L’officier qui était chef de la sécurité de Blaise Compaoré a, dans deux communiqués publiés dans une télévision locale, annoncé qu’il fermait les frontières et décrétait un couvre-feu.

La télévision officielle n’émet plus depuis vendredi matin. Compaoré qui a régné 27 ans a quitté le pouvoir tôt ce même vendredi. Il a fait l’annonce dans les médias locaux.

Le lieutenant Zadi a signé les deux communiqués diffusés tard vendredi au nom des forces vives de la nation et des forces armées.

Le couvre-feu décrété va de 19 heures à 6 heures du matin, précise un des communiqués passés sur BF1.

Un appel au calme est lancé aux pillards et casseurs. Les communiqués promettent des sanctions aux téméraires et précisent que le comité de transition va respecter le délai pour le rétablissement de l’ordre normal.

Plus tôt ce vendredi, celui qui était le chef de la sécurité de Compaoré a fait des annonces parallèles à celles du chef d’état-major de l’armée, Honoré Traoré. Le chef de l’armée avait déclaré qu’il prenait le pouvoir après la démission de Compaoré et promettait de conduire la transition jusqu’aux élections.

XS
SM
MD
LG