Liens d'accessibilité

Burkina : le Conseil constitutionnel invalide les candidatures des dignitaires du gouvernement Compaoré


Un insurgé lors des manifestations violentes d'octobre 2014

Un insurgé lors des manifestations violentes d'octobre 2014

La décision est tombée tard mardi.

Selon une décision du Conseil constitutionnel, les candidatures des membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré et les députés de la dernière législature acquis à la cause de l’ancien régime, sont invalidées.

L’exclusion des proches de l’ancien président Burkinabè est au centre des débats depuis quelques temps.

Décidée une première fois par le Conseil national de la transition, elle a été annulée après la prise de position de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Une partie de la société civile continuait à réclamer ladite exclusion malgré la décision de la CEDEAO.

Mais, la haute cour vient de trancher.

Après 27 ans de règne à la tête du Burkina, Blaise Compaoré a été chassé du pouvoir le 31 ocotbre 2014 par une série de manifestations de rue. Il vit depuis en exil en Côte d'Ivoire.

XS
SM
MD
LG