Liens d'accessibilité

Burkina Faso : l’opposition remontée contre le président Compaoré


Le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré (Archives)

Le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré (Archives)

L’opposition burkinabè n’est pas du tout contente des déclarations du président Blaise Compaoré lundi 23 septembre pendant sa visite à Washington. En réponse à une question de la VOA sur son éventuelle candidature en 2015, Blaise Compaoré n’avait pas exclu de se représenter, soulignant que le choix de se représenter – ou non – lui revenait.

Pour Zéphirin Diabré, le chef de fil de l’Opposition burkinabè, la question de la succession du président Compaoré ne se pose pas. « Nous savons maintenant que la Constitution voulue par le peuple a donc définitivement réglé la question », a-t-il dit.

Réagissant aux propos du chef de l’Etat burkinabé selon lesquels la décision de se représenter ou non dépend entièrement de lui, Zéphirin Diabré a déclaré que le président Compaoré ne peut pas briguer un autre mandat parce que « la Constitution est claire à ce niveau-là. »
XS
SM
MD
LG