Liens d'accessibilité

Cinq Casques bleus burkinabè tués entre Tombouctou et Goudan


Les funérailles à Bamako de soldats de maintien de la paix de la MINUSCA tués par une bombe (Archives, Reuters)

Les funérailles à Bamako de soldats de maintien de la paix de la MINUSCA tués par une bombe (Archives, Reuters)

Neuf autres soldats onusiens originaires du Burkina Faso ont blessés aux côtés de cinq de leurs compatriotes tués jeudi lors d’une attaque menée par des terroristes.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), qui donne cette information, dénonce des terroristes sans les nommer autrement ni indiquer la nature de l'attaque.

"Les terroristes étaient apparemment bien informés sur le passage de notre convoi. Ils ont donc attaqué le convoi. C'est terrible", a déclaré à l’Agence France Presse (AFP) une source de sécurité, sans pouvoir préciser dans l'immédiat la nature de l'attaque.

Le commandant danois de la force militaire de la MINUSMA, le général danois Michael Lollesgaard, avait déjà été visé par l’explosion d’une mine au passage d’un convoi à bord duquel il était, le 28 mai dernier, dans la même région de Tombouctou. Et l’attaque avait été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

XS
SM
MD
LG