Liens d'accessibilité

Augustin Loada raconte à VOA Afrique sa séquestration par les putschistes du RSP


Un manifestant dans Ouagadougou, 18 septembre 2015

Un manifestant dans Ouagadougou, 18 septembre 2015

"Ces gens cherchent simplement à préserver leurs privilèges", selon le ministre de la fonction publique, libéré vendredi par le RSP avec son collègue de l’habitat et le président de la transition.

Le ministre Burkinabè de la Fonction publique Augustin Loada, et son collègue de l’Habitat René Bagoro, ont été séquestrés pendant trois jours par les putschistes sans ne rien connaitre de la situation.

Ils étaient enfermés dans une pièce du palais présidentiel avec le président Michel Kafando et le premier ministre Isaac Zida, sans avoir aucune explication de la part de leurs ravisseurs. Ensuite, on les a séparé des deux dirigeants de la transition.

Libérés vendredi, ils avaient été enlevés par les soldats du RSP en plein conseil des ministres le 16 septembre dernier. Le premier ministre est le dernier captif de la junte du général Gilbert Diendéré.

Augustin Loada pense qu’il a été ciblé par les putschistes à cause de son rôle dans la loi électorale. "Ils n’avaient pas du tout intérêt à ce que la campagne commence, comme c’était prévu ce dimanche", a-t-il dit à VOA Afrique.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG