Liens d'accessibilité

Burkina Faso : l’opposition bientôt en campagne contre le referendum


Une marche de l'oppositon dans les rues de Ouagadougou, Burkina Faso. Ph. Archives. (Z. Wanogo/VOA).

Une marche de l'oppositon dans les rues de Ouagadougou, Burkina Faso. Ph. Archives. (Z. Wanogo/VOA).

L'opposition a organisé une conférence de presse jeudi à Ouagadougou, au cours de laquelle elle a annoncé l’organisation prochaine de plusieurs actions d’envergure.

Au Burkina Faso, l’opposition veut faire tout pour empêcher la tenue d’un referendum sur la modification de la constitution. Elle a organisé une conférence de presse jeudi à Ouagadougou au cours de laquelle elle a annoncé l’organisation prochaine de plusieurs actions d’envergure.

Lors d’une récente sortie, le président Burkinabé, Blaise Compaoré, a promis de faire triompher la volonté du Congrès pour la Démocratie et le progrès (CDP). Le parti majoritaire lui avait déjà demandé de convoquer un référendum sur question de l’article 37 de la Constitution.

Dans un communiqué, l’opposition affirme que « tous ceux qui doutaient encore des intentions du Président Compaoré sont désormais situés. Il appartient désormais aux burkinabès de prendre leurs responsabilités ».

L'opposition prévoit la tenue d’un meeting géant au stade du 4 Aout, le 31 mai prochain pour marquer le lancement sa campagne contre le référendum.

Cet évènement « va nous permettre de réaffirmer nos positions » explique Rock Marc Christian Kaboré, le président du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP). Ce meeting de Ouagadougou sera suivi par un autre à Bobo Dioulasso, la capitale économique du pays.
XS
SM
MD
LG