Liens d'accessibilité

Burkina : l'équilibre religieux et la dégradation des relations entre communautés religieuses relevés dans un rapport de l’IGC


Le président du Burkina, Roch Marc Christian Kaboré, 29 décembre 2015

Le président du Burkina, Roch Marc Christian Kaboré, 29 décembre 2015

Un rapport publié par International Crisis Group (ICG) met exergue la relation entre l’équilibre religieux au niveau de l’Etat, la dégradation des relations entre communautés religieuses et le terrorisme au Bukina mais aussi dans la région sahélienne.

Cynthia Ohayon, chercheuse à Dakar pour ICG, donne un peu de plus de détails sur le rapport dans une interview accordée à VOA Afrique.

Selon elle, le Burkina fait de son mieux pour respecter l’équilibre religieux au niveau des instances étatiques et administratives, mais "un certain déséquilibre –qui n’est qu’apparent- est à l’origine des frustrations; frustrations qui risquent d’être néfastes pour le Burkina et la région sahélienne qui connaissent une montée de violence terroriste qui prend prétexte ou qui prend le nom de la religion".

Ecoutez l’interview:

XS
SM
MD
LG