Liens d'accessibilité

Election présidentielle : les Burkinabè ont voté dimanche


Carte du Burkina

Carte du Burkina

Le vote s'est déroulé dans le calme, Blaise Compaoré était le favori et les résultats sont attendus aux environs du 25 novembre

Les Burkinabè sont allés aux urnes dimanche pour élire le successeur du président Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 1987. Le chef de l’Etat sortant est le grand favori de ce scrutin qui n’a pas drainé des foules, par suite de problèmes liés au retrait des cartes d’électeurs. Le président Compaoré apparaissait à nombre d’observateurs comme le grand favori. En lice également, cinq candidats de l’opposition et un indépendant.

« Sur plus de 8 millions de votants potentiels, 3,2 millions se sont inscrits », a déclaré Alexandre Ouédraogo, le président du Mouvement burkinabè pour l’émergence de la justice sociale au micro de la VOA. Il n’a pas manqué de mettre en exergue les problèmes liés au retrait des cartes électorales.

«Je n’ai qu’une voix et il faut faire confiance au choix du peuple, nous attendons avec confiance ce choix-là », a dit Blaise Compaoré après avoir voté. Le candidat Stanislas Bénéwendé Sankara n'a pas voté. « Vu l’engouement du peuple, je sors confiant, s’il n’y a pas de tricherie, que je serai président demain », dit Boukaré Kaboré dit le Lion, l’un des sept candidats. Cet ancien capitaine de l’armée commandait le bataillon d’intervention aéroporté au moment du coup d’Etat qui a coûté la vie au président du Conseil national de la révolution, feu Thomas Sankara.

Selon notre correspondant, Zoumana Wonogo, les résultats sont attendus aux environs du 25 novembre. Le dépouillement des bulletins a commencé à l’issue de la fermeture des bureaux de vote à 18 heures locales sur l’ensemble du territoire national. Après cette phase et l’acheminement des procès verbaux vers les structures habilitées à les recevoir, les Burkinabè pourront avoir les résultats de cette présidentielle du 21 novembre 2010.

De façon générale, aucun incident n’a été enregistré pendant le vote et on ne signale aucune tension à Ouagadougou.

A lire aussi

XS
SM
MD
LG