Liens d'accessibilité

Burkina : création d’un cadre de concertation de sages


Palais présidentiel

Palais présidentiel

Le président de la transition, Michel Kafando, a créé un Cadre de concertation de Sages, un organe de médiation, ayant pour mission « d’œuvrer, en tant que de besoin ou en temps de crise, au rapprochement des positions des acteurs politiques, militaires et civils. »

Une crise oppose actuellement au Burkina le premier ministre Isaac Zida au RSP, qui réclame sa démission.

Selon un communiqué de la présidence burkinabé, les membres du Cadre de concertation de Sages se sont réunis pour la première fois hier (jeudi) sous la présidence de M. Kafando. Etaient également conviés à la rencontre le Premier Ministre Yacouba Isaac Zida, le Général Pingrenoma Zagré, Chef d’état-major général des armées, le Général de Brigade Gilbert Dienderé, le Lieutenant-Colonel Céleste Coulibaly, Chef de Corps du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP).

Le président Kafando a précisé, à cette occasion, les objectifs à atteindre, à savoir la décrispation de la tension sociale actuelle, la sauvegarde de la paix sociale à travers l’unité et la cohésion de l’Armée et la poursuite du processus de la transition vers des élections apaisées en octobre 2015.

Pour sa part, le Cadre de Concertation de Sages a demandé notamment que « Le consensus social sur lequel est fondée la Transition (soit) sauvegardé et consolidé surtout à trois mois des élections devant conduire le Burkina Faso au retour à une normalité républicaine ».

Il propose aussi que le RSP, Régiment de Sécurité Présidentielle, garde « le statu quo ( ainsi que la recherche d’) une solution définitive avec l’avènement de la normalité républicaine ».

Le Cadre de concertation de Sages a également appelé l’ensemble des citoyens burkinabés à travailler à la préservation de la paix sociale pour aller aux élections dans 3 mois, et « donner à la Transition toutes les chances dont elle a besoin pour réussir dans l’intérêt général du peuple burkinabé. »

Le comité va rencontrer dans les jours à venir la société civile et les partis politiques ainsi que les différents corps de l’Armée.

XS
SM
MD
LG