Liens d'accessibilité

Ban salue la forte participation des femmes aux élections au Burkina Faso


Ban Ki-moon, secrètaire général de l'ONU

Ban Ki-moon, secrètaire général de l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU a encouragé tous les dirigeants politiques et les protagonistes nationaux à maintenir l'atmosphère paisible qui a caractérisé les élections, selon son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Ban Ki-moon salue "la manière pacifique" dont ont été conduites les élections au Burkina Faso, et plus particulièrement la "forte participation des femmes au processus électoral".

Il les a incités aussi "à résoudre toute contestation éventuelle par les procédures légales établies".

Près de 18 millions de Burkinabè étaient dans l'attente lundi des résultats de la présidentielle tenue la veille pour connaître le nom de leur nouveau président, dont l'élection doit tourner la page d'une année de transition tendue et surtout de 27 ans de régime Compaoré.

Quelque 5,5 millions d'électeurs étaient appelés à participer à ce scrutin, couplé à des législatives, organisées un an après l'insurrection populaire qui avait chassé du pouvoir Blaise Compaoré en octobre 2014, alors qu'il tentait de modifier la Constitution pour pouvoir briguer un nouveau mandat.

XS
SM
MD
LG