Liens d'accessibilité

Burkina Faso : l’armée a mis fin à la mutinerie de Bobo


Le président burkinabè Blaise Compaoré

Le président burkinabè Blaise Compaoré

Six soldats et une petite fille sont morts dans la reprise en main

Les troupes dépêchées à Bobo-Dioulasso par les autorités burkinabè ont mis fin, vendredi, à la mutinerie qui a éclaté, il y a quelques jours, au camp Ouezzin Coulibaly.

Pendant plusieurs jours, des centaines de soldats mutins ont tiré en l’air et pillé les magasins de la ville. Furieux, les commerçants dont les établissements ont été pillés ont saccagé les bâtiments gouvernementaux.

Des témoins ont signalé l’arrivée des nouvelles troupes dans la matinée, ainsi que la sirène municipale signalant à la population de rester à domicile. Ils ont aussi entendu des tirs d’armes lourdes.

L’armée affirme contrôler à présent la situation à Bobo-Dioulasso, mais qu’elle est à la rechercher des soldats mutins, qui ont pris la clé des champs.

XS
SM
MD
LG