Liens d'accessibilité

Buhari à VOA : "Le Nigeria reste le champ de bataille dans la lutte contre Boko Haram"


Muhammadu Buhari, le président du Nigeria

Muhammadu Buhari, le président du Nigeria

Dans une interview à VOA Hausa, Muhammadu Buhari a justifié l'importance d'un commandement nigérian pour la force régionale qui lutte contre Boko Haram. Les Etats-Unis, eux, allouent 5 millions de dollars à cette force militaire.

Par la voix de la Secrétaire d'Etat adjointe aux affaires africaines, Linda Thomas-Greenfield, les Etats-Unis ont fait part de leur inquiétude face à la menace régionale que constituait Boko Haram. Pour améliorer la lutte contre le groupe islamiste nigérian, les Américains vont contribuer à hauteur de 5 millions de dollars à la Force régionale de lutte composée du Nigeria, du Niger, du Tchad, du Bénin et du Cameroun.

Au Nigeria, le centre de commandement de la lutte contre la secte islamiste a été transféré à Maiduguri.

Dans une interview donnée à nos confrères du service hausa de VOA, le président Muhammadu Buhari a rappelé que le Nigeria restait le principal champ de bataille dans la lutte contre Boko Haram. Pour lui, le commandement de la force régionale se doit donc d'être nigérian.

XS
SM
MD
LG