Liens d'accessibilité

Brésil : vaste opération policière anti-corruption liée au scandale Petrobras


Un véhicule appartenant à l'Autorité brésilienne des impôts (RFP ) devant le siège du conglomérat brésilien Camargo Correa lors de l'opération « Car Wash " à Sao Paulo , le 14 novembre 2014 .

Un véhicule appartenant à l'Autorité brésilienne des impôts (RFP ) devant le siège du conglomérat brésilien Camargo Correa lors de l'opération « Car Wash " à Sao Paulo , le 14 novembre 2014 .

La police brésilienne menait plusieurs dizaines de perquisitions et interpellations, dans le cadre d'une gigantesque opération anti-corruption liée au scandale Petrobras qui a provoqué un séisme politique dans le pays.

Quelque 380 agents réalisaient 110 perquisitions, avec 15 ordres de placement en détention provisoire et 28 mandats d'arrêt à l'encontre de membres présumés d'un réseau de comptabilité parallèle du groupe de BTP Odebrecht, a précisé la police fédérale.

Le groupe Odebrecht, l'un des plus grand conglomérats de BTP d'Amérique latine, est accusé par la justice d'avoir formé avec d'autres entreprises un cartel pour truquer systématiquement, à partir de 2006, les appels d'offres de Petrobras pour obtenir des contrats.

Son ex-dirigeant, Marcelo Odebrecht, a été condamné début mars à près de 20 ans de prison dans le cadre de ce scandale.

L'opération policière de mardi se déroulait dans neuf Etats brésiliens, dont Sao Paulo où le groupe Odebrecht a son siège, Rio de Janeiro et Brasilia.

Les personnes arrêtées devront répondre de "crimes de corruption, évasion de capitaux, organisation criminelle et blanchiment d'argent", indique le communiqué.

Le Brésil est actuellement secoué par une véritable tempête politico-judiciaire autour du scandale de corruption Petrobras, qui aurait bénéficié à la coalition du Parti des travailleurs (PT, gauche) au pouvoir.

Dans le cadre de ce scandale, plusieurs dirigeants de Petrobras et de grandes compagnies du BPT brésilien, comme Camargo Correa ou Andrade Gutierrez, ont déjà été condamnés à de lourdes peines de prison ferme.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG