Liens d'accessibilité

Brazzaville: des enseignants syndicalistes arrêtés


Daniel Ngami et Luc Mban Mongo ont été arrêtés par des policiers en civil, pour leur soutien à la grève dans les écoles primaires et secondaires.

Le gouvernement congolais a arrêté trois syndicalistes qui revendiquent le relèvement à 60% des salaires des enseignants.

Estimant que la grève organisée par le milieu de l’enseignement est illégale, les autorités demandent aux professeurs de reprendre les cours dans les collèges et au lycée.

Depuis début mars, les 9.500 enseignants du primaire et du secondaire observent une grève "générale et illimitée" qui paralyse toutes les activités scolaires en République du Congo. La fin des vacances de Pâques prévue le 8 avril ne devrait pas voir de reprise des cours. Les grévistes quant n’en démordent pas et dénoncent les méthodes d’arrestation.

Daniel Ngami, Luc Mban Mongo ont été arrêtés par des policiers en civil, a confirmé notre correspondant dans la capitale congolaise.

XS
SM
MD
LG