Liens d'accessibilité

Bowe Bergdahl a repris le service actif dans l'armée américaine


Bowe Bergdah (Photo AP)

Bowe Bergdah (Photo AP)

Le seul soldat américain retenu prisonnier en Afghanistan par les Talibans pendant près de cinq ans, le sergent Bowe Bergdahl, a repris le service actif dans l'armée américaine.

Selon un porte-parole du Pentagone, Bergdahl a terminé la phase finale du processus de réintégration au sein des forces armées, et a été affecté à la base militaire San Antonio-Fort Sam Houston au Texas, où il pourra « contribuer à la mission ».

L’enquête sur les faits et les circonstances entourant sa disparition et sa capture en Afghanistan reste en cours, a ajouté le porte-parole lundi.

Les responsables militaires américains disent que Bergdahl a quitté son poste en Afghanistan en 2009. Certains de ses collègues l’ont accusé d’avoir volontairement abandonné son unité.

Il a été libéré à l’occasion d’un échange de prisonniers le 31 mai 2014, l’administration Obama ayant livré à cette occasion cinq dirigeants talibans détenus jusqu’alors dans la prison militaire américaine de Guantanamo Bay, à Cuba. Les détenus ont été envoyés au Qatar.

Depuis son retour aux États-Unis, Bergdahl a été soigné dans un hôpital militaire, puis au centre médical Brooke Army Medical Center à Fort Sam Houston, au Texas.

Le président Barack Obama a été critiqué pour son rôle dans la libération de Bergdahl, certains l’accusant de n’avoir pas tenu le Congrès au courant de ses négociations avec les Talibans, et d’avoir négocié avec des terroristes.

M. Obama a rétorqué qu'il ne profèrerait « aucune excuse » pour avoir accepté de traiter avec les talibans qui détenaient Bergdahl. « Je ne présente absolument aucune excuse pour m’être assuré qu’on rende un jeune homme à ses parents », a-t-il dit. « Nous avons vu une opportunité et nous l’avons saisie, et je ne m’en excuse pas ».

XS
SM
MD
LG