Liens d'accessibilité

Boukary Daou devant la justice lundi


Boukary Daou, arrêté il y a plus d'une semaine pour avoir publié une lettre ouverte d'un militaire visant Amadou Sanogo

Boukary Daou, arrêté il y a plus d'une semaine pour avoir publié une lettre ouverte d'un militaire visant Amadou Sanogo

Selon les média maliens, c’est aujourd’hui que le directeur de publication du journal Le Républicain, Boukary Daou, doit être présenté devant un procureur. M. Daou a été arrêté il y a plus d'une semaine par la Sécurité d’Etat, après avoir publié une lettre ouverte adressée par un soldat malien au président Dioncounda Traoré. Cette lettre évoquait les avantages financiers considérables accordés au capitaine Amadou Sanogo, responsable du coup d’Etat du 22 mars 2012, qui a été nommé en février à la tête d’un comité militaire chargé de la réforme de l’armée malienne.

La semaine dernière, la presse malienne a organisé des journées « presse morte » pour protester contre l’interpellation et l’incarcération du journaliste. M. Daou a été transféré à la Brigade d’investigation judiciaire en fin de semaine, et devrait être déféré au parquet ce lundi 18 mars.

Toujours selon la presse malienne, M. Daou a pu s’entretenir avec ses avocats le 15 mars, mais n’a pas été remis en liberté provisoire, ce qui irrite profondément ses confrères.
XS
SM
MD
LG