Liens d'accessibilité

Ali Bongo déclare attendre "sereinement" l'annonce des résultats de la présidentielle au Gabon


Les images d'Ali Bongo sur partout à Libreville, au Gabon, le 24 août 2016. (VOA/Idriss Fall)

Les images d'Ali Bongo sur partout à Libreville, au Gabon, le 24 août 2016. (VOA/Idriss Fall)

Le président sortant du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a déclaré dimanche attendre "sereinement" les résultats de l'élection présidentielle alors que son principal rival Jean Ping s'est autoproclamé vainqueur du scrutin à un tour de samedi.

"Nous sommes légalistes et nous sommes républicains donc nous attendons sereinement que la Cénap (commission électorale, ndlr) annonce les résultats de l'élection", a déclaré le président-candidat pour sa première prise de parole publique depuis le vote. Les résultats doivent être annoncés mardi.

"Moi je respecte les lois. Il faut donc attendre que la Cénap donne les résultats. Je n'ai rien à dire à ce niveau là", a-t-il ajouté, interrogé par la presse sur le fait que l'opposant Jean Ping s'est déclaré "élu" quelques heures plus tôt devant la presse et ses partisans.

"Ca me rappelle deux fables: rien ne sert de courir, il faut partir à point, et il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué", a conclu le président sortant.

"L'annonce (des résultats) est prévue pour ce mardi 30 août vers 17h00" (16H00 GMT), avait déclaré dimanche matin le ministre de l'Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya. Le ministre avait rappelé "qu'il est illégal de proclamer des résultats chiffrés en amont de l'annonce des autorités compétentes".

"Il apparaît très clairement que le candidat Ali Bongo Ondimba est en tête avec une avance qui ne peut plus être inversée", a de son côté réitéré dimanche lors du rassemblement pro-Bongo son porte-parole, Alain-Claude Bilie-By-Nze, qualifiant de "menace grave pour la paix et la démocratie" l'auto-proclamation de Jean Ping.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG