Liens d'accessibilité

Boko Haram : une centaine de corps découverts dans une fosse commune à Damasak


Des soldats tchadiens dans la ville de Damasak, 18 mars 2015

Des soldats tchadiens dans la ville de Damasak, 18 mars 2015

La centaine de corps découverts dans une fosse commune, ont été trouvés après que les forces de l’armée nigérienne et tchadienne ont repris la ville de Damasak des combattants de Boko Haram.

Le colonel Azem Bermandoa Agouna, porte-parole de l'armée tchadienne, qui s'est rendu sur place après la découverte effectuée par ses soldats, a déclaré vendredi que des têtes ont trouvées "par-ci et des corps par-là". "La fosse commence à devenir comme une termitière", a-t-il affirmé.

Selon lui, des traces de balles ont été trouvées dans ces corps, indiquant que la plupart ont été tués par balles." D'autres "ont été décapités", a-t-il précisé à l’AFP.

Le col. Agouna a confirmé que la tuerie qui a remonte à environ un à deux mois, est l'œuvre de Boko Haram.

Aucune autre source indépendante n’a confirmé l’information.

Boko Haram s'était emparé de Damasak le 24 novembre, tuant une cinquantaine d'habitants et en poussant 3.000 autres à fuir, selon le Haut-commissariat aux réfugiés de l'ONU.

(L’information traitée dans cet article provient de l’AFP).

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG