Liens d'accessibilité

Boko Haram : Poursuite des négociations pour la libération de 200 lycéennes avec les autorités nigérianes


Les négociations pour la libération de 200 lycéennes vont se poursuivent entre Boko Haram et les autorités nigérianes.

Les négociations pour la libération de 200 lycéennes vont se poursuivent entre Boko Haram et les autorités nigérianes.

Danladi Ahmadu, qui se présente comme le secrétaire général de Boko Haram, a déclaré hier à la VOA que les officiels nigérians et ceux de Boko Haram doivent se réunir à nouveau lundi à N'Djamena, la capitale tchadienne, dans une rencontre placée sous les auspices du président Idriss Deby Itno.

Le Tchad affirme que les pourparlers entre le Nigeria et le groupe islamiste Boko Haram se poursuivront. N’Djamena soutient notamment que la promesse de libération des 200 lycéennes enlevées sera tenue, malgré la rupture apparente d'un cessez-le-feu. Jean-Roger Bion

Le Tchad est impliqué dans les négociations entre le Nigeria et Boko Haram. D’après Moussa Mahamat Dago, le Secrétaire Général du ministère tchadien des Affaires étrangères, le Nigeria et Boko Haram se sont verbalement mis d’accord sur une série de points, dont la libération des élèves et des combattants de Boko Haram emprisonnés.

A l’Agence de presse Reuters, le responsable tchadien a indiqué que les parties n’ont pas encore déterminé les noms et le nombre de combattants de Boko Haram à élargir, mais il affirme que les filles devraient bientôt être libérées, même si la date et le lieu n’ont pas été précisés. Moussa Mahamat Dago a aussi laissé entendre que certaines factions de Boko Haram refusaient de se conformer à l'accord avec le Nigeria.

XS
SM
MD
LG