Liens d'accessibilité

Deux responsables de Boko Haram sanctionnés par les Etats-Unis


(Archives)

(Archives)

Le Trésor américain a annoncé l'adoption de sanctions financières contre deux responsables du groupe djihadiste nigérian.

Mohammed Nur, de nationalité nigériane, que les Etats-Unis accusent d'avoir été un des organisateurs de l'attentat contre un bâtiment des Nations unies à Abuja en 2011, a été placé sur la liste noire.

Ses éventuels avoirs aux Etats-Unis seront gelés et toute société ou ressortissant américains a pour interdiction de commercer avec lui.

Il était considéré comme étant le numéro trois du groupe lorsqu'il était dirigé par Mohammed Yusuf en 2009. Début 2011, il est devenu un des lieutenants du dirigeant Abubakar Shekau.

Il a mené au nom du groupe extrémiste des négociations avec le gouvernement nigérian en juillet 2013.

Les Etats-Unis ont également sanctionné un autre responsable du groupe, Mustapha Chad, de nationalité tchadienne, qui a mené des attaques au Nigeria.

"De l'enlèvement de filles aux attaques terroristes dévastatrices, Boko Haram représente une menace non seulement pour les innocents au Nigeria mais pour toute société civilisée", a déclaré le sous-secrétaire au Trésor Adam Szubin, en charge de la lutte contre le terrorisme.

Secte musulmane extrémiste à l'origine, Boko Haram s'est mué en un mouvement armé affilié à l'organisation Etat islamique (EI).

Les Etats-Unis ont désigné le groupe comme une organisation terroriste en novembre 2013.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG